en nl

3.04. Les arrêtés municipaux les plus originaux

 

Les arrêtés municipaux  les plus originaux

 

Le top 7 des arrêtés municipaux insolites 

 

– Interdiction de tomber malade…

– Interdiction de mourir…

– Distribution municipale de Viagra.. 

– Interdiction aux moustiques de survoler la commune…

– Obligation au soleil de se présenter…

– Interdiction aux chiens d’aboyer

– Interdiction aux ours de divaguer

 

Des arrêtés municipaux parfois farfelus mais d’autres arrêtés ont été pris suite à une situation parfois compliquée et urgente. Des arrêtés qui par leurs originalités mettent un coup de projecteur sur leurs problématiques

 

Quelques exemples plus détaillés

 

> Manque de pluie

 

Face au manque de d’eau, un maire de Vendée ordonne à la pluie de tomber

Le soleil devra mettre un terme à ses actions de “rôtisserie”, ou encore “la pluie devra faire doucement, mais sûrement, son retour”, voici ce qu’on peut lire dans l’arrêté pris par le maire de la commune d’Angles en Vendée. Avec son arrêté en mains, Joël Monvoisin, maire SE d’Angles part en guerre contre la météo. Avec les fortes chaleurs et l’ absence de pluie sur sa commune, il a pris un acte tout à fait officiel, mais qui n’est que symbolique. “On a vécu un été quand même chaud et très lourd. L’esprit, c’est de faire un petit peu d’humour”, commente-t-il.

La décision est valable jusqu’en octobre prochain, et la police municipale tentera par tous les moyens de la faire respecter. Les habitants, eux, sont partagés sur cette initiative. “Franchement, j’ai trouvé ça assez rigolo, un peu d’humour dans ce monde, ça ne fait pas de mal” répond un habitant. “Il y a clairement quelque chose à faire, maintenant est-ce que l’arrêté de monsieur le Maire va changer grand-chose, je ne suis pas vraiment sûr”, admet un autre.

 

> Plus de docteurs dans la commune 

 

Donc à Ychoux, il était interdit de tomber malade ! Et maintenant, il y a trois médecins

Ychoux est une petite commune des Landes qui ne manque pas de charme et surtout de caractère. Il y a quatre ans, l’ancien maire et ses administrés ont vu leurs deux seuls médecins partir à la retraite. Les candidats à la succession ne se bousculaient pas au portillon, poussant l’édile à multiplier les initiatives. 

Les habitants se souviennent encore de la décision originale qu’il avait finalement prise à l’époque, et qui avait attiré sur Ychoux l’attention des médias nationaux. “Il avait pris un arrêté qui interdisait d’être malade”, témoigne l’un d’eux, “c’était intelligent”. C’était une plaisanterie, certes, mais aussi une prise de conscience.

Même si l’arrêté n’a jamais été appliqué, même si l’on prétend ici que personne n’a été malade, il a marqué les esprits et attiré l’attention de plusieurs praticiens sur le cas d’Ychoux. Huit candidatures ont été reçues et trois médecins généralistes se sont installés dans cette commune de 2 200 habitants.

 

> “Interdiction de mourir” car il n’y a plus de place dans le cimetière!

 

A Cugnaux (Haute-Garonne, 17 771 habitants) en 2007, comme au Lavandou (Var, 5 759 habitants) en 2000, c’est à la mort que s’attaquent les élus municipaux, en “interdisant à toute personne ne disposant pas d’un caveau de décéder sur le territoire de la commune” et en menaçant les contrevenants d’être “sévèrement sanctionnés” pour leurs actes. Les deux maires voulaient protester contre la surpopulation de leur cimetière.

 

> Distribution municipale de Viagra

 

En mai dernier, Jean Debouzy, maire de Montereau (Loiret, 599 habitants), a pris un arrêté surprenant pour alerter sur la fermeture d’une des classes de la commune. L’arrêté annonçait la distribution de pilules de Viagra aux couples âgés de 18 à 40 ans « afin de leur donner toutes les chances de conception et préserver ainsi l’école de la commune ». Il assume aujourd’hui son buzz médiatique : « L’objectif était de faire du bruit. Et le pari est réussi puisque nous avons eu les honneurs de 4 télévisions et 22 articles de journaux en France, sans compter les médias internationaux ! »  

Il est également convaincu que la publicité autour de cette affaire lui a permis de sauver sa classe pour les prochaines années : « Les gens ont entendu parler de Montereau et nous avons eu plusieurs familles qui se sont installées ici depuis. De 72 enfants, nous sommes passés à 85 pour la rentrée prochaine et 90 en prévision pour la rentrée 2020. Nous allons même viabiliser un hectare de terrain à très bas prix pour poursuivre notre entreprise de séduction », explique-t’il avec détermination.

 

Bibliographie

 

Tf1: arrêté insolite

https://www.tf1info.fr/initiatives-positives/video-arrete-insolite-le-maire-ordonne-a-la-pluie-de-tomber-2231000.html

 

Journal des maires: top 7 des arrêtés municipaux insolites

https://www.journaldesmaires.com/fr/communication-numerique/le-top-7-des-arretes-municipaux-insolites_-b.html

    Leave a Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

    Rappelez moi
    +
    Rappelez moi!